Comment réduire le nombre de blessures chez les concierges

Comprendre les FDS est l’une des choses les plus importantes pour améliorer la sécurité au travail et prévenir les blessures chez les concierges.

 

Une travailleuse hispanique en Amérique du Nord avait sa propre méthode particulière pour identifier les produits nettoyants. Puisque l’anglais n’était pas sa langue maternelle – la lecture des étiquettes était donc pour elle une tâche ardue, et il lui était virtuellement impossible de lire les fiches signalétiques – elle ouvrait la bouteille de nettoyant, la sentait, et déterminait ainsi s’il s’agissait du produit dont elle avait besoin pour effectuer la tâche qui l’attendait. En d’autres mots, elle se servait de son nez pour différencier les solutions de nettoyage.

Alors que ce « système » a fonctionné pour elle durant un certain temps, il a échoué lorsque cette travailleuse de l’entretien a reniflé une bouteille qui contenait de l’ammoniaque. Selon des sources sur place, la travailleuse a souffert de dommages important à la membrane muqueuse et a dû être hospitalisée. Heureusement, elle s’est rétablie, mais elle a manqué une semaine de travail.

Un autre entrepreneur en entretien affirme qu’il peut se reconnaître dans cet incident. Il y a plusieurs années, il avait une entreprise d’entretien à contrat. L’un de ses clients possédait un grand gymnase qui devait être nettoyé chaque soir. Son équipe et lui lavaient les planchers de tuile dans les vestiaires avec une solution contenant de l’hypochlorite de sodium, plus communément appelée eau de javel. Mais, avec le temps, les tuiles et le coulis devenaient de plus en plus foncés. Un soir, l’équipe qui venait d’appliquer la solution d’eau de javel sur le plancher, voyant que la solution ne semblait pas faire le travail, a décidé d’utiliser un autre nettoyant tout-usage disponible dans le placard. Ils pensaient que les deux solutions travailleraient ensemble et pourraient peut -être donner une meilleure apparence au plancher.

Ce qu’ils n’avaient pas réalisé, c’est que ce nettoyant tout-usage contenait de l’ammoniaque et, comme nous le savons tous, l’eau de javel et l’ammoniaque ne sont pas compatible. Heureusement, ils ont rapidement couru à l’extérieur, ils ont ainsi évité de souffrir de conséquences graves dù à l’exposition aux émanations toxiques.

Des incidents comme ceux-ci sont très communs dans l’industrie de l’entretien professionnel,  longtemps considérée comme un milieu professionnel à haut risque. Et ils sont encore plus communs parmi les travailleurs pour qui les langues officielles ne sont pas leur langue maternelle.

Une étude financée par l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) aux États-Unis, a démontré que le nombre de travailleurs hispaniques blessés au travail aux États-Unis était considérablement plus élevé lorsque comparé aux travailleurs non-hispaniques et aux travailleurs blancs. En ce qui a trait aux décès liés au travail, l’étude a également rapporté « qu’aux États-Unis, la proportion de travailleurs hispaniques ou latinos qui décèdent sur leur lieu de travail est plus élevée que celle des autres travailleurs. Bien que le taux de décès liés au travail ait diminué de façon générale au fil des ans, il n’a pas diminué pour les travailleurs hispaniques ou latinos. »

Alors, que pouvons-nous faire pour maîtriser cette situation et aider à diminuer les blessures subies par travailleurs de l’entretien, non seulement pour les travailleurs hispaniques, mais pour tous les travailleurs? En fait, il existe déjà un moyen, et il s’agit des nouvelles fiches de données de sécurité (FDS) – anciennement fiche signalétique (FS) – qui furent introduites en 2015.

L’un des grands changements apportés par les nouvelles fiches de données de sécurité est qu’elles peuvent désormais être écrites dans la langue du travailleur de l’entretien. Les fiches signalétiques ont été introduites au milieu des années ’80 aux États-Unis et au Canada. À l’époque, il était obligatoire qu’elles soient rédigées en anglais. Alors que certains manufacturiers traduisaient les fiches signalétiques dans d’autres langues, il n’était pas rare que certaines de ces traductions soient loin d’être précises.

Mais les nouvelles fiches de données de sécurité comportent également d’autres changements qui devraient augmenter la sécurité et réduire le nombre de blessures des concierges. Le plus important de ces changement est que les avertissements écrits sont remplacés par des symboles. Des signes d’avertissement et de mise en garde compris universellement ont été élaborés afin que les travailleurs de l’entretien utilisant un produit puissent rapidement comprendre les précautions et les mises en garde à propos du produit, peu importe la région du monde où ils se trouvent.

Un autre changement qui aurait vraiment aidée lors de l’incident : il est désormais obligatoire de lire les fiches de données de sécurité. Les employeurs doivent obligatoirement passer du temps avec leurs employés pour réviser la fiche de données de sécurité de tous les produits utilisés dans le cadre de leurs tâches de nettoyage.

Pour plus d’informations sur les nouvelles fiches de données de sécurité et les façons dont vous pouvez réduire les blessures subies par concierges, voici une feuille de renseignements et un exemple des nouvelles fiches de données de sécurité (FDS).

Partager cet article


%d blogueurs aiment cette page :