Programme efficace d’entretien des tapis

Selon l’association pulmonaire canadienne, les tapis sont un « puits » d’irritants chimiques et biologiques. Les tapis recueillent les polluants en suspension dans l’air et les substances traînées de l’extérieur. Il est important de maintenir la propreté des tapis pour préserver une bonne qualité de l’air intérieur. La qualité de l’air intérieur, à cause des ramifications de son impact important sur la santé, est un composant crucial d’une entreprise efficace. Il est dans le meilleur intérêt de votre entreprise de la protéger et de la maintenir afin de demeurer profitable tout en assurant l’apparence esthétique et la santé de votre établissement. Afin de personnaliser un programme d’entretien des tapis économique, efficace, et complet, ainsi que d’optimiser la haute performance et la qualité des résultats, un certain nombre de stratégies d’entretien devraient être considérées et appliquées, considérant les besoins de votre établissement.

Entretien préventif/de routine

L’entretien des tapis devrait, par conséquent, s’effectuer en gardant la qualité de l’air intérieur à l’esprit. Cela signifie de minimiser la quantité de polluants relâchés dans l’air lors du processus de nettoyage. Afin de vous assurer que les tapis de votre établissement ne masquent pas la saleté et la poussière qu’ils cultivent, des mesures d’entretien préventif devraient être intégrées au programme d’entretien des tapis sur une base quotidienne. L’entretien préventif implique de réduire ou de prévenir le salissage des tapis en considérant trois éléments : la saleté est attrapée à la porte; les particules libres sont retirées fréquemment (aspirateur), et les tapis sont détachés efficacement. Comme environ 70% des saletés sur les tapis sont traînées à l’intérieur par l’achalandage, nous devons trouver des moyens de nous assurer que les polluants sont captés et conservés au point d’entrée afin d’éviter de contaminer le reste de l’établissement.

Entretien intérimaire

L’entretien intérimaire devrait s’effectuer deux fois par semaine ou au besoin, selon l’évaluation de variables telles que la météo, le traffic, la saison, le type de travail, etc. Le but de l’entretien intérimaire est de nettoyer la surface du tapis afin de la raviver et de retirer les saletés emprisonnées à la surface du tapis.

Entretien réparateur

Les saletés et les résidus qui résistent à l’entretien de routine requièrent un entretien réparateur annuel ou au besoin. L’entretien réparateur combine les procédures qui s’attaquent aux profondeurs du tapis, sous le nettoyage de surface, pour retirer la saleté et les débris jusqu’au fond.

Méthodes d’entretien des tapis

En se lançant dans l’entretien des tapis, il est important de considérer le pH des shampoings et des détergents utilisés dans le processus de nettoyage, afin d’éviter d’endommager les tapis et d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Les exigences peuvent également différer selon les divers types de fibres du tapis, qui sont généralement composés de nylon, de polypropylène, de polyester, et de laine. De plus, selon vos besoins et le type de tapis de votre établissement, certaines méthodes particulières de nettoyage seront nécessaires. Parmi ces méthodes, on retrouve :

  • Brosse à tapis ou disque rotatif
    • Nécessitent l’utilisation d’une machine à planchers à disque rotatif régulière, habituellement à 175 rpm. Un solvant élimine les saletés grasses alors qu’un détergent nettoie les fibres.
  • Nettoyage à la mousse sèche
    • Sert à masser le shampoing dans le tapis afin de détruire et d’éliminer les saletés sablonneuses et graisseuses.
  • Nettoyage à l’extraction
    • Extraction à l’eau chaude pour rincer en profondeur le tapis entier. Le processus élimine les saletés incrustées qui ont été traînées sur la carpette ou soufflées à l’intérieur de celle-ci.

 

En plus de considérer le programme d’entretien des tapis le plus approprié à vos besoins, un programme efficace d’entretien des tapis implique également la sélection d’un tapis aux propriétés appropriées. Selon la fonction, l’emplacement, et l’utilisation de votre établissement, les critères de sélection du tapis devraient inclure : la résistance aux saletés sèches, la résistance aux saletés humides, la résistance aux saletés huileuses, la résistance aux combinaisons de saletés, la durabilité, la résistance à l’eau, la facilité d’application, la facilité à corriger les erreurs, et l’impact environnemental. Il peut également être bénéfique de consulter un guide d’entretien des tapis pour comprendre les problèmes d’apparence et trouver les solutions appropriées. La sélection du bon tapis pour votre établissement vous aidera à réduire significativement les coûts de main d’œuvre et d’entretien tout en maintenant un niveau d’apparence élevé et un environnement intérieur plus sain.

https://www.carpet-rug.org/

Laisser un commentaire