Voici comment empêcher le sel de déglaçage d’endommager les planchers et les tapis

Le sel de déglaçage recouvre plusieurs rues et trottoirs pendant la saison hivernale.  Juste au cas où vous ne seriez pas certain de ce qu’est le sel de déglaçage ou de son fonctionnement, voici l’essentiel :

L’ingrédient principal du sel de déglaçage est le sel, aussi connu sous le nom de chlorure de sodium. Toutefois, il peut également contenir du chlorure de calcium et du chlorure de magnésium, qui sont également des produits du sel.

Lorsqu’il est mélangé à l’eau, il devient une solution chimique liquide.  Cette solution chimique a maintenant la capacité de faire baisser le point de congélation de l’eau.

Cela signifie que plutôt que l’eau se transforme en glace glissante à 0 degré Celsius (32 degrés Fahrenheit), elle devra devenir encore plus froide pour que la glace glissante se forme. Et juste au cas où vous vous demanderiez si ce processus a un nom, effectivement, il en a un.  Il s’appelle la « baisse du point de congélation. »

De plusieurs façons, la combinaison du sel et de l’eau est une solution chimique miracle. Elle aide à garder les routes fonctionnelles et les trottoirs sécuritaires pour les piétons.

Toutefois, elle comporte ses inconvénients, et l’un des principaux désavantages est qu’elle peut ruiner les planchers à surface dure. Même si un système efficace de carpettes est en place pour aider à capter et à emprisonner les saletés, l’humidité et le sel de déglaçage, il peut s’avérer inefficace.  C’est particulièrement vrai dans un établissement où l’achalandage est élevé.

Pour aggraver la situation, il peut être difficile d’éliminer toute la solution de sel de déglaçage qui se trouve sur les chaussures.  Cela est causé par le fait que le sel de déglaçage s’accumule non seulement sur les semelles des chaussures, mais également sur les côtés et même sur le dessus des chaussures.  Une fois qu’il fond, il se retrouve sur les planchers de l’immeuble.

De plus, nous portons habituellement des souliers et des chaussures qui ont des semelles texturées pendant les mois hivernaux.  Ces semelles sont conçues pour s’agripper à la surface de la zone de passage. Ce qui se produit fréquemment est que le sel de déglaçage s’accumule dans ces rainures.  Une fois de plus, il fond et se retrouve bientôt sur le plancher.  Alors qu’il s’accumule sur les planchers à surface dure, il laisse souvent un résidu huileux qui commence à s’attaquer au fini à planchers et peut potentiellement également endommager les planchers.

Pour nettoyer le plancher et éliminer le sel, certains concierges utilisent une solution de nettoyage tout-usage. Ils passent ensuite une serpillière imbibée de la solution sur le plancher ou se servent d’un récureur automatique pour l’appliquer.

Toutefois, il est vraisemblable que cette solution ne fera pas le travail.  Ce qui est nécessaire est un produit qui viendra neutraliser le sel, afin qu’il arrête de dégrader le plancher, puis qui soulèvera le résidu, afin qu’il soit éliminé du plancher de manière sécuritaire et efficace. Le produit EP88 CapriceMC d’Avmor a été spécialement conçu à cette fin.

Et, n’oublions pas que si le sel de déglaçage a été traîné sur les planchers à surface dure, il est fort possible qu’il ait également frayé son chemin jusqu’aux tapis, particulièrement aux points de transition, là où un plancher à surface dure touche au tapis, ainsi que sur les tapis d’entrée eux-mêmes.

Le même produit qui vient d’être mentionné peut être utilisé pour aider à soulever le sel de déglaçage des tapis.  Testez d’abord le tapis, pour vous assurer de la solidité de la couleur. Vaporisez le produit dilué sur le tapis.  Puis, utilisez un aspirateur à matières humides ou un extracteur à tapis pour aspirer le sel de déglaçage et la solution de nettoyage. Terminez le travail en répétant le processus, mais cette fois en utilisant de l’eau claire pour rincer la zone.

Pour davantage de renseignements sur les façons de protéger les planchers à surface dure et les tapis, particulièrement pendant les mois hivernaux, communiquez avec un représentant d’Avmor.

Laisser un commentaire