Comment se débarrasser des mouches à fruits – 5 conseils pour les restaurateurs

Les températures chaudes et les jours plus longs sont favorable pour les restaurants, particulièrement ceux qui offrent la possibilité de prendre les repas sur une terrasse. Toutefois, tout n’est pas si rose lorsque les mouches à fruits se mettent de la partie. Cette période de l’année est la plus propice à la multiplication des mouches à fruits dans nos restaurants préférés.

Le problème

Non seulement les mouches à fruits compromettent-elles l’apparence de propreté de votre restaurant, mais elles peuvent également être extrêmement dangereuses. Greg Baumann, chimiste et professionnel du contrôle des insectes, déclare dans son article Comment faire de votre restaurant une zone de vol interdit, « les mouches peuvent transmettre des micro-organismes pathogènes qui causent E. Coli, la salmonelle, et la varicelle. » Ces maladies peuvent toutes mener à des empoisonnements alimentaires, ou même à des maladies respiratoires. Il est crucial pour les restaurants de prendre des mesures préventives et correctives envers les mouches à fruits, puisque celles-ci repoussent les consommateurs et ternissent votre réputation.

Les mouches à fruits, comme leur nom le suggère, sont plus communes dans les zones où l’on retrouve des matières organiques sucrées, comme les fruits. Elles ont également tendance à se reproduire dans la viande en décomposition, les poubelles, les drains malpropres, et les dégâts de boissons gazeuses ou d’alcool.

 

5 conseils pour éliminer les mouches à fruits 

L’utilisation d’un produit d’entretien à base de micro-organisme peut aider à nettoyer les zones comme les drains, qui attirent les mouches pour la reproduction. Toutes les surfaces devraient être régulièrement assainies et nettoyées en profondeur afin d’assurer qu’il ne reste aucun débris de nourriture ni d’odeur résiduelle.

Il est important d’éliminer tout fruit et légume mou ou trop mûr, ainsi que de vider et nettoyer régulièrement la zone de déchets. Il est également important de garder les poubelles et conteneurs à déchets propres. L’utilisation d’un traitement qui réduit les microorganismes en attaquant les mauvaises odeurs et en digérant les matières organiques est une manière particulièrement efficace d’optimiser les propriétés nettoyantes des solutions.

Les méthodes d’assainissement et la désinfection appropriées de la cuisine et de la salle à manger contribuent à minimiser la contamination et à offrir l’avantage de prévenir contre les infestations de mouches à fruits nuisibles.

Qui aurait cru que le nettoyage pouvait être une cause de la multiplication des mouches à fruits? Lorsque les tissus sont humides, mouillés et souillés, ils deviennent des zones idéales pour les nids de mouches à fruits. Par conséquent, il est important de jeter et de remplacer les vadrouilles et les guenilles sales, usées et humides, afin de réduire les chances d’attirer les mouches à fruits dans votre établissement. La même règle s’applique aux verres et aux assiettes utilisées, particulièrement lorsqu’elles ont servi à contenir des aliments sucrés ou collants, ou des liquides comme des jus. Nettoyer la cuisine avec soin et respecter les procédures d’entretien sont des petits gestes qui peuvent avoir un impact significatif lorsqu’il s’agit de se protéger des problèmes de mouches à fruits.

Les couvercles des items en conserve devraient être complètement scellés, et les aires d’entreposage des oignons et des pommes de terre devraient être entretenues et nettoyées à fond afin de prévenir l’accumulation d’aliments trop mûrs dans les zones de préparation des aliments. Si les aliments en conserve sont utilisés dans la journée, ils devraient toujours être scellés et entreposés de façon appropriée.

Un programme d’entretien efficace vous assurera d’éliminer ces petites mouches à fruit agaçantes de votre établissement.

Partager cet article